04/11/2007

Poésie

    

Belle de Nuit, criminelle de mon âme

Luisent tes yeux bleus comme les cieux,

Virevoltent tes blonds cheveux

Quand je croise ton regard bleu,

Tes yeux bleus si merveilleux

Transpercent mon cœur comme une lame.

L'espoir d'une nuit m'emplit d'envie

Jouissons ensemble d'un instant divin

Même si après je ne suis plus serein

Comme tu dis, on n'a qu'une vie

 

 

 

 

16:12 Écrit par Âm€ric | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.